Recettes sauvages

Les orties se cueillent toute l’année tant qu’on en trouve (sous la neige c’est difficile), les jeunes feuilles du dessus sont plus tendres. Pour manger les plantes crues, il ne faut pas les cueillir dans les pâturages de vaches (risques de parasites). Avec un ciseau et des gants on ne se pique pas. Les piqûres seraient dues à de petites aiguilles ou poils des feuilles, ceux-ci se brisent et deviennent inoffensives au contact de la chaleur, lorsque les feuilles sont broyées, ou encore froissées dans un linge et hachées fin pour les mélanger à une salade.

On peut manger les orties directement depuis la plante en caressant les feuilles dans le sens du poil (ou des pics) pour les faire tomber, puis en froissant bien les feuilles entre ses doigts (malgré les croyances, ne pas respirer ne change rien, désolée!).

Voici ma recette de pesto d’orties:

  • Un bol de feuille d’orties (séparer les feuilles de la tige avec un ciseau et les laver dans un grand bol d’eau)

  • Une poignée de noisettes ou de noix

  • Une ou deux gousses d’ail

  • Sel

  • Huile de tournesol si l’envie vous en prend

Mixer le tout.

Et voilà ! C’est prêt à être tartiné sur du pain, ou mixé à de la pâte à crêpes pour faire de délicieuses crêpes au orties


Crêpes aux orties:

Ce plat est aussi très facile et rapide a réaliser, ça fait des crêpes vertes.

Je l’ai testé en camp scout, les enfants ont adoré!

  • Faire une pâte à crêpe selon votre goût
  • ajouter de jeunes feuilles d’orties et de l’ail frais, du sel,
  • mixer le tout
  • cuire

Les orties ont de nombreuses vertus médicinales, en tisanes, en salade, à explorer par vous-même.

Bon appétit!